Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco Green | ToulÉco TV

Les Poteries d’Albi s’appuient sur les exosquelettes d’HMT

Les Poteries d’Albi travaillent main dans la main avec la start-up tarbaise HMT pour soulager les bras et les épaules des enfourneurs avec des exosquelettes de bras adaptés.

Dans les ateliers des Poteries d’Albi, les sept fours tournent à plein régime. Mais la fabrication de produits horticoles en terre cuite entraîne des manipulations physiques précises qui, à long terme, peuvent provoquer l’apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Pour prévenir ces derniers, Lore Camillo, la dirigeante de l’entreprise familiale fondée en 1891, a eu une idée : celle de soulager et d’assister les quatre enfourneurs dans leurs gestes quotidiens répétitifs avec un exosquelette de bras. « Je ne veux pas délocaliser, ni automatiser les tâches », prévient fermement la dirigeante. « Et je ne veux pas baisser le nombre de salariés. Je souhaite qu’ils soient moins fatigués le soir, et non augmenter la productivité. »

Tous les deux jours, l’équipe revêt à tour de rôle cette solution brevetée spécialement conçue pour le travail du bras en hauteur. Appelée Plum’, cette innovation dernière génération, légère, ne dépasse 1,5 kg. Résultat ? « C’est bluffant, se félicite Lore Camillo. Elle a allégé le poids sur leur bras de 30%. »

« L’exosquelette, l’avenir de nos métiers manuels »

Pour mettre au point Plum’, des ingénieurs et ergonomes de la start-up HMT, pour Human Mechanical Technologies, installée à Tarbes (Hautes-Pyrénées), ont observé et étudié les gestes dans les ateliers du potier, avant de créer un prototype personnalisé. « Désormais, nous attendons les retours des enfourneurs. Car nous souhaitons améliorer leurs conditions de travail », assure pour sa part Kévin Régi, président-fondateur d’HMT, qui emploie onze personnes, dont trois apprentis.

« Les gars étaient un peu réfractaires au début », reconnait Lore Camillo. « Mais je les ai vus changer d’avis. J’espère qu’ils vont convaincre les équipes des autres métiers. » Dès le mois de juin, les cinq émailleurs vont recevoir l’aide de Light, un autre exosquelette chargé de soulager le coude, le biceps et le triceps. Puis au tour des tourneurs, patineurs, préparateurs de commandes et monteurs de palettes ? « C’est le but », affirme Lore Camillo. « L’exosquelette est l’avenir de nos métiers manuels et artisanaux. »
Audrey Sommazi

Sur la photo : Présentation en février dans les Poteries d’Albi de Plum’, conçu et fabriqué par HMT. Crédit : HMT.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-tarn.fr/Les-poteries-d-Albi-s-appuient-sur-les-exosquelettes-d-HMT,30569