Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco Green | ToulÉco TV

Gaillac. Spécialiste des moustiquaires, AMB France se lance à son tour dans les écrans de protection

Le fabricant de moustiquaires AMB France, dont l’activité ne cesse de se développer ces dernières années, propose aujourd’hui une offre d’écrans de protection en plexiglas (et bientôt en verre), conçus aussi bien pour les commerces, les bureaux que les chaînes de montage industrielles.

Proposer une « parade » contre le virus, au sens propre comme au sens figuré, à des prix ultra compétitifs. Tel est le projet porté depuis une dizaine de jours par le PDG de la société gaillacoise, Claudio Caselli : « L’idée est d’aider les entreprises, notamment les commerçants qui ont beaucoup souffert de la crise liée au Covid-19, à se protéger et à rassurer leur clientèle, en leur proposant un produit quasiment à prix coûtant. »

Ces écrans fabriqués en Italie et en Espagne sont ainsi destinés à protéger aussi bien les comptoirs de magasins, pharmacies, tabac, hôtellerie/restauration, que les espaces de bureau (grâce à un format spécifique « écran de table ») ou les chaînes de montage industrielles, voire aussi les taxis via un écran de séparation entre l’arrière et l’avant du véhicule. AMB France propose aussi une offre de stores enrouleurs dotés d’un film transparent et pouvant aller jusqu’à 2m50 de large et 3m de haut. « Nous avons aujourd’hui une capacité de production de 500 à 600 pièces par jour à la fois pour les écrans et pour les stores », précise le PDG.

Une forte croissance liée à l’implantation du moustique tigre

Une activité qui reste cependant marginale, puisqu’elle ne représente que 5 % de l’activité globale. L’entreprise tarnaise créée en 2005 poursuit par ailleurs sa production de moustiquaires (40.000 pièces par an) avec une progression notable : + 50 % en 2019, soit un chiffre d’affaires de plus de 2 millions d’euros. « Le développement de l’entreprise est lié à l’implantation croissante du moustique tigre en France, qui représente un danger pour les populations compte tenu des maladies qu’il peut transmettre (dengue, chikungunya) », précise Claudio Caselli. « Cette année, cinquante-sept départements sont officiellement classés en vigilance rouge (soit six de plus que l’année dernière). Ce qui pousse de plus en plus de gens à se protéger. » Sans compter le développement d’autres espèces nuisibles comme le frelon asiatique.

Installée dans de nouveaux locaux depuis 2017, AMB France fait ainsi face à sa croissance en développant ses capacités de production et en relocalisant au maximum ses activités. Début 2020, l’entreprise a d’ailleurs doublé la surface de ses locaux qui atteint aujourd’hui 1000 m2 pour la production auxquels s’ajoutent 170 m2 de bureaux. « En 2019, 40 % de notre production se faisait à Gaillac, courant 2020 nous passerons à 60 % et nous devrions atteindre les 90 % fin 2022, indique le chef d’entreprise. » De quoi répondre à l’intérêt croissant du consommateur pour le « made in France » tout en jouant la carte de la qualité produit.
Emilie Gilmer

Sur la photo : Claudio Caselli est aujourd’hui à la tête d’une entreprise de huit salariés dont la production s’adresse à la fois à des industriels (30 %), des quincailleries (20 %) et des artisans menuisiers ou grossistes en menuiserie (50 %), fabricants et vendeurs de fenêtres. Crédits : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-tarn.fr/Gaillac-Specialiste-des-moustiquaires-AMB-France-se-lance-a-son,28862