ToulÉco Tarn

Publié le mardi 2 avril 2019 à 22h17min par Philippe Font

Missegle continue à tisser sa toile avec ses chaussettes les plus solides au monde

Le début de l’année 2019 a vu la société Missegle innover avec le lancement des chaussettes les plus solides au monde. Une invention qui devrait permettre à la PME de Myriam Joly de s’installer durablement dans la vente de textile unique.

Scoop : La chaussette la plus résistante au monde est produite dans le Tarn. En cette semaine de 1er avril, cette information n’est pourtant pas une fake news. La société Missegle, installée à Burlats au dessus de Castres, revendique ce titre depuis le dernier salon national de l’Agriculture. « Parmi notre clientèle, une petite partie est considérée comme étant des ’mange chaussettes’, la forme particulière de leurs pieds fait qu’ils abîment plus rapidement leurs chaussettes », relève Myriam Joly, 61 ans, fondatrice et dirigeante de la société Missegle. Après une année de R&D en interne, la société lance donc un nouveau produit. Commercialisé depuis quelques semaines, celui-ci a la particularité de compter 25% de polyamide utilisée pour le cordage de bateaux, au lieu des 10% pour les autres gammes.

La nouvelle chaussette a passé avec succès les tests d’usure en laboratoire : au lieu des 10.000 tours auxquels le tissu est soumis pour tester sa solidité, la chaussette Missegle en a subi 100.000 sans que la matière soit altérée ! Sur les 200.000 paires vendues par an, Missègle espère vendre un millier de ses nouvelles chaussettes. « Même si cela ne représente que 0,5% de notre clientèle, notre stratégie est de répondre à leur demande. De plus, cela contribue à la protection des ressources… Si les chaussettes durent plus longtemps, cela permet d’économiser de la matière première. Cette démarche fait partie de notre ADN ! », explique encore Myriam Joly.

Pop-up store à Montréal et laine de yack de Mongolie

Créée il y a trente trois ans, la société emploie une trentaine de salariés, « nous étions six il y a dix ans », et affiche un chiffe d’affaires de 5 millions d’euros en 2018, dont 1,2 million d’euros rien que pour la vente à distance sur le Web. Un regain d’activité qui réjouit Myriam Joly. « Le nombre de salariés dans le textile en Occitanie a augmenté de 15% en 2018 », note la chef d’entreprise qui diversifie son activité afin de pérenniser sa société.

Cela s’est concrétisé par l’ouverture d’un pop-up store à Montréal avec la société Guille, elle aussi fabricante de chaussettes à Briatexte, ainsi que par l’achat de plusieurs métiers à tisser pour pulls et chaussettes. Un investissement rendu possible notamment grâce à un contrat d’appui de 1,5 million d’euros délivré par la région Occitanie. Un contexte favorable qui devrait permettre à la chef d’entreprise de transmettre d’ici quatre ans la société à ses deux fils. Myriam Joly se consacrera alors à importer de la laine de yack de Mongolie pour alimenter les métiers à tisser de Missegle.
Philippe Font

Sur les photos : La société Missègle fabrique depuis quelques mois sur ses métiers dans le Tarn les chaussettes les plus solides au monde. Crédits : DR