Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco Green | ToulÉco TV

En 2019, le circuit d’Albi veut passer à l’électrique et cible les entreprises

Confié en délégation de service public (DSP) depuis 2015, le circuit automobile d’Albi s’adresse désormais à un public plus large. Ses dirigeants ciblent notamment les entreprises du Tarn mais également de la métropole toulousaine.

Repris en DSP depuis 2015 par Grégor Raymondis et deux associés, Jean-Philippe Dayrault et Didier Sirgue, pour une durée de douze ans, le circuit d’Albi qui est un des rares à proposer un tracé en milieu urbain en a profité également pour changer de stratégie. « Notre cœur de métier réside dans la location des infrastructures toute l’année, des padocks, des loges ou le circuit notamment aux constructeurs », (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco-tarn.fr/En-2019-le-circuit-d-Albi-veut-passer-la-vitesse-superieure,25839