Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco Green | ToulÉco TV

À Gaillac, la seconde vie du château de Tauziès

Séminaires, mariages et hébergement : sous la houlette de Nathalie Deschamps et Jacques Tranier, le domaine de Tauziès, cerclé de vignes et de jardins, renait en pleine campagne.

Il n’est pas si loin le temps où le château de Tauziès était un grand domaine viticole en pleine activité. Un siècle environ. Avant que la succession ne cristallise ses ambitions. Mais c’est sans compter sur l’énergie de Nathalie Deschamps, et de son associé Jacques Tranier. Les nouveaux propriétaires, depuis 2018, sont animés par l’envie de « mettre en valeur le patrimoine, le vignoble et notre très beau territoire », explique Nathalie Deschamps. Cette « pure » gaillacoise, et ancienne responsable commerciale en agencement d’intérieur chez Safra, avoue avoir regardé dans un premier temps du côté d’Albi et de Fronton.

Finalement, le château de Tauziès répond à leurs attentes, en termes de prix et d’emplacement. Ils injectent deux millions d’euros dans le rachat de cette bâtisse construite en 1850, entourée de 36 hectares de vignes, et dans les travaux de rénovation réalisés en, à peine, quelques mois. « On a attaqué les travaux fin juillet pour commercialiser sept chambres au moment du festival des lanternes », poursuit Nathalie Deschamps. « Pour nous, c’était une opportunité pour démarrer et avoir un bon référencement. »

Prestations quatre étoiles

Positionné sur le segment de haut de gamme, le domaine est classé quatre étoiles en meublé de tourisme. Les quinze chambres, en tout, sont équipées de kitchenette. Et c’est ce qui fait la différence, estime Nathalie Deschamps. « Notre objectif est de garder les gens le plus longtemps possible. » Le domaine y associe une kyrielle de services, allant de la livraison des repas à la location de VTT électrique, en passant par des dégustations de vins produits sur place. Si les prestations ciblent une clientèle de particuliers, elles soignent également les entreprises et les commerciaux.

Accolé à The Original, Human Hotels and Resorts, un regroupement de 500 hôteliers, le château bénéfice d’une campagne de communication en anglais et à l’échelle mondiale. Une force de frappe non négligeable, surtout en temps de Covid. Et 2021 ? La clientèle de loisirs était au rendez-vous, en février et mars derniers, et une vingtaine d’entreprises locales ont effectué leur séminaire. Cependant, la saison des mariages, elle, débute tardivement, en juin.
Audrey Sommazi

Sur la photo : le château de Tauziès renait de ses cendres. Sur la deuxième photo, une des quinze chambres. Crédits : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-tarn.fr/A-Gaillac-la-seconde-vie-du-chateau-de-Tauzies,30984