Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco Green | ToulÉco TV

Tarn. Les loups du zoo des Trois vallées transférés dans un autre parc

Fermé par la préfecture du Tarn depuis décembre, le zoo des Trois vallées est contraint de se séparer de ses meutes de loups, à la suite de plusieurs incidents. Malgré les protestations du propriétaire du parc, tous les loups devaient être transférés avant la fin de l’été. C’est chose faite depuis le 31 mai.

Il n’a pas ouvert ses portes depuis le 22 décembre 2021. Après un incident dans l’enclos des loups, la préfecture du Tarn a suspendu par arrêté préfectoral l’ouverture au public du zoo des Trois vallées à Montredon-Labessonnié. Ouvert en 2013, ce parc animalier a déjà connu deux fois des fermetures liées à des problèmes de sécurité.

Cette fois, les services vétérinaires de l’État ont maintenu la fermeture de l’établissement à la suite d’une nouvelle inspection de l’enclos des loups, d’où neuf d’entre eux s’étaient échappés en décembre 2021. Quatre loups avaient alors été abattus. « Le préfet avait mandaté une commission composée de spécialistes nationaux de l’espèce pour procéder à un état des lieux des conditions de bien-être des loups encore présents sur le site, ainsi que des conditions de sécurité », indique la préfecture du Tarn dans un communiqué. « Le rapport de la commission fait état de désordres inadmissibles concernant les conditions d’hébergement et de soins portées aux loups mais également de défauts majeurs de sécurité du public. En conséquence, le préfet a lancé une procédure contradictoire préalable à la mise en demeure du propriétaire de transférer ces deux meutes de loups dans d’autres établissements, ceci afin de garantir leur bien-être. »

Le propriétaire conteste les évasions

Malgré un délai accordé au propriétaire du zoo, le représentant de l’Etat a confirmé le 10 mai l’arrêté demandant le transfert des meutes de loups d’Europe dans d’autres parcs animaliers. Les loups d’Hudson disposaient d’un délai supplémentaire, jusqu’au 31 août, en raison de la présence probable de louveteaux dans les tanières. Le rapport remis à la préfecture début avril pointait également des « défauts majeurs en ce qui concerne l’objectif impérieux de sécurité du public ».

Dans un communiqué, le propriétaire du zoo des Trois vallées contestait, quant à lui, la fuite de ces loups en fin d’année dernière. « Neuf loups gris d’Europe qui venaient d’arriver au parc zoologique, après avoir détruit les trappes de sécurité, sont sortis de leur enclos de nuit, où ils étaient enfermés pour observation, avant que nous décidions de les lâcher dans leur vaste parc de jour », détaille-t-il. « Ils ont alors accédé à ce parc de jour ainsi qu’a deux autres parcs contigus, qui tous ont été conçus pour accueillir par le passé d’autres meutes de loup, sans que cela ne pose jamais aucun problème. Ils n’ont donc jamais quitté cet ensemble d’enclos. À aucun moment, ces animaux n’ont été en contact ou n’ont représenté une menace ni pour les visiteurs, ni pour les agents du parc. »

Malgré les protestations de la direction, l’État a donc pris la décision du transfert. Ce mardi 31 mai, les animaux ont été déplacés dans un autre parc animalier dont le nom n’a pas été communiqué.
Julie Rimbert

Photo d’illustration - Licence creative commons - HJK.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-tarn.fr/Tarn-Les-loups-du-zoo-des-Trois-vallees-transferes-dans-un-autre,34350