ToulÉco Tarn

Publié le mardi 12 mars 2019 à 17h23min par Philippe Font

Réseaux. my Rookie veut s’imposer comme le Linkedin du sport

Les jeunes sportifs rêvant d’une carrière professionnelle peuvent désormais afficher leur profil sur myRookie. L’application a été créée par Eric Anselme ancien joueur de rugby à XIII et basé à Albi.

L’application myRookie est née d’une expérience peu commune vécue par Eric Anselme. Il y a cinq ans, alors qu’il entraine un club de rugby à XIII, une partie de l’effectif de son équipe part subitement sous d’autres cieux à quelques jours du début du championnat. « Je me suis rendu compte que je n’avais aucun outil pour prospecter et trouver de nouvelles recrues, j’avais des difficultés à trouver des informations sur des joueurs et à les recouper », explique l’ancien joueur de rugby à XIII de 40 ans, conseiller du club d’Albi et passé par le TO XIII mais également l’Angleterre et l’Australie. Joueur professionnel et international jusqu’en 2012 puis entraîneur, Eric Anselme s’engage dans l’entrepreneuriat en mars 2018 en créant l’application myRookie. Cette dernière a été officiellement lancée en février 2019.

« C’est un peu le Linkedin du sport, l’idée est de mettre en avant via ce réseau social de jeunes joueurs prometteurs et qui rêvent d’embrasser une carrière professionnelle », explique Eric Anselme qui bénéficie du soutien du Stade toulousain mais également des Rhinos, le club de Leeds (Angleterre) évoluant en Super League. Affichant 800 inscriptions une semaine après son lancement, dont une grande majorité concernant le rugby, l’application a pour vocation d’enregistrer des profils y compris des sportives avec photos, vidéos ou statistiques issus de tous les sports collectifs, football, basket, handball, et du monde entier…

Premiers bénéfices attendus en 2020

En plus des profils joueurs, myRookie permet également aux clubs, aux staffs ainsi qu’aux agents, contre une adhésion mensuelle, de créer leur propre profil. « Les comptes sont certifiés et vérifiés grâce à nos propres informations et notre réseau. Si nous avons à faire à un compte négatif, il est bloqué », prévient Eric Anselme. Pour le nouveau chef d’entreprise, Le lancement de l’application, y compris à l’international, a nécessité un investissement de 150.000 euros, dont 20 à 25% de la CCI du Tarn, d’Initiatives Tarn, de Créalia, ainsi que d’un emprunt bancaire et d’un apport personnel de la part de son fondateur. L’équilibre économique de son application est située à 30.000 téléchargements et les premiers bénéfices sont attendus en 2020.
Philippe Font

Sur la photo : Eric Anselme, le fondateur de myRookie, lors de son passage au club du TO XIII. Crédits : DR