ToulÉco Tarn

Publié le mardi 5 décembre 2017 à 17h01min par Anne Marie Bourguignon

Trifyl ouvre un nouveau quai de transfert à Castres

Mis en service mi-octobre, un nouveau quai de transfert réservé aux collectivités et aux professionnels des déchets a été inauguré à Castres dans la zone d’activité de Chartreuse par Trifyl, le syndicat mixte départemental de valorisation des déchets ménagers.

Sur environ 19.000 m² mis à disposition par la CACM, le nouvel équipement comprend le bâtiment de transfert gravitaire, il peut accueillir cinq semi-remorques d’une capacité unitaire de 90 m 3 (soit environ 20 tonnes), une aire de lavage, un pont bascule automatisé d’une capacité de 50 tonnes et un local administratif. Ce Quai de transfert de Castres Chartreuse correspond à la volonté de réduire l’impact environnemental du traitement des déchets et d’en maîtriser le coût. Cet aménagement a nécessité un budget de 1,7 million d’euros et a bénéficié d’une subvention du département du Tarn à hauteur de 20%.

Christophe Ramond, président du conseil départemental souligne : « L’accompagnement du département a permis à Trifyl la mise en place d’une politique ambitieuse en matière de gestion des déchets reconnue à l’échelle nationale, depuis 1999. Trifyl a instauré progressivement des actions allant bien au-delà de la simple gestion des déchets notamment dans le domaine des énergies renouvelables et de la valorisation. L’inauguration d’un quai de transfert avec une participation du conseil départemental de plus de 340 000 euros, sur le site de la Chartreuse à Castres est le parfait exemple de la collaboration entre le Conseil Départemental et Trifyl. Oui, il nous faut continuer à travailler avec les autres collectivités dans l’intérêt des populations ! »

32.000 tonnes de déchets par an

Il a été construit par une vingtaine de prestataires dont la plupart sont implantés localement*. Trois agents de Trifyl travaillent sur place. Deux conducteurs de poids lourds y sont affectés pour acheminer le contenu des semi-remorques vers le pôle des énergies renouvelable de Trifyl (Labessière-Candeil), où les matières fermentescibles sont valorisées en biogaz.« Cet équipement a été conçu pour accueillir 32.000 tonnes de déchets ménagers résiduels par an et répond aux besoins de la population (50.000 habitants) de la Communauté d’Agglomération Castres-Mazamet, de la Communauté de Communes Sidobre Vals et Plateaux et de la Communauté de Communes Sor et Agout », explique Trifyl.

Les treize quais de transfert gérés par Trifyl répartis de Revel à Blaye-les-Mines, de Saint-Pons- de-Thomières à Gaillac contribuent à la réduction des coûts de transport des déchets, dont la plupart sont traités en régie (65 % du trafic). Cela permet la rationalisation des trajets et des tournées, ainsi qu’un taux de remplissage optimisé des camions** Pour Daniel Vialelle, président de Trifyl :« Ce nouvel équipement permet d’éviter des dizaines de camions sur les routes et donc moins de pollution et plus de sécurité. Sécurité aussi pour les usagers de la déchèterie de Castres Mélou qui sera entièrement réaménagée courant 2018, ce qui permettra de trier mieux et plus ».
A.-M. B

Sur la photo : Le quai surplombe cinq alvéoles sous lesquelles sont garées cinq semi-remorques à fond mouvant alternatif. Cette technologie permet de répartir au mieux les déchets pour limiter leur volume. Crédits : D.R.

* Le poste le plus important (800 000 euros), constitué par la voierie et le réseau, a été réalisé par l’entreprise Malet de Saïx. Le gros œuvre (270 000 euros) a été confié à la société Bilski du Séquestre.

**L’indicateur portant sur les distances parcourues par une tonne de déchets est passé de 6 ,72 km en 2015 à 6,39 km en 2016. Autrement formulé, cela représente 39.300 km évités pour cette année.