ToulÉco Tarn

Publié le mardi 27 juin 2017 à 18h00min par Anne Marie Bourguignon

Un nouveau projet du bassin versant du Tescou à l’automne prochain

Rémi Fraisse, 21 ans, militant écologiste, a été tué, il y a trois ans, sur le site du barrage par une grenade offensive tirée par un gendarme. Le procureur de la République de Toulouse a requis un non-lieu, ce 20 juin, pour clore le dossier après trois ans d’instruction.

Le projet initial lancé par le Département a été abandonné fin 2015, à la demande de l’État. Suite à la mission d’expertise mandatée par la ministre de l’Écologie, le conseil départemental du Tarn a accepté de prendre la maîtrise d’ouvrage du projet de territoire du Tescou fin 2016, dont le but est d’élaborer un plan d’action en lien avec le manque d’eau avéré dans la vallée.

Le bureau d’études ADPRINA-API - dont la méthodologie s’appuie sur le principe de co-construction - a été choisi pour cette mission, afin que tous les acteurs s’approprient et identifient les problématiques (l’eau par rapport aux aléas climatiques, le maintien d’une activité économique) et cherchent ensemble les solutions pour y remédier.

Pour l’heure, cette réflexion est une mise en perspective. Les acteurs du territoire concernés se réunissent régulièrement, depuis le printemps 2017, pour l’élaboration possible d’un document accepté par tous, d’ici octobre 2017, et qui constituerait le projet de territoire du bassin versant du Tescou.