ToulÉco Tarn

Publié le mardi 15 mai 2018 à 19h26min par Anne Marie Bourguignon

Un nouveau bâtiment pour Mécanuméric dans la zone Eco2Rieumas

Afin de répondre à la croissance de son activité, l’entreprise Mécanuméric va bientôt déménager dans un nouveau bâtiment situé dans la zone Eco2Rieumas à Marssac-sur-Tarn.

Fin 2018 ou début 2019, l’ensemble des équipes de Mécanuméric (130 salariés) profiteront ainsi d’une surface de travail de 13.000 m², du double de celle du site initial dans la Z.I. de Fonlabour à Albi, où elle a débuté il y a plus de vingt ans. Sur un terrain de 35.000 m², cette nouvelle unité va bénéficier d’un accès privilégié à l’autoroute A68 et à la métropole toulousaine.

Cette opération, qui nécessite un investissement de plus de 13 millions d’euros (9 millions pour la construction du bâtiment et 4 millions pour les équipements de production) devrait s’accompagner de la création de 70 emplois supplémentaires d’ici 2020, pour un total prévisionnel de 200 salariés sur le nouveau site de Marssac. Des nouveaux moyens humains et matériels qui permettront de doubler le chiffre d’affaires de Mécanuméric (22,5 millions d’euros en 2016) dans les prochaines années, en phase avec le plan de croissance et les objectifs annoncés par l’entreprise.

Objectif : augmentation de 20% du chiffre d’affaires

Après avoir restructuré son capital en 2016 (une opération financière qui a permis à la holding SFAP de reprendre le contrôle du capital de l’entreprise avec 99% des actions), le fabriquant français d’équipements de découpe à commandes numériques a recruté en 2017 de nouveaux managers (export, marketing, finances,…) pour accompagner sa croissance.

Arthur Païs, le président directeur général de Mécanuméric, annonce clairement les ambitions de l’entreprise : « Nous allons mettre en place un plan stratégique tourné vers l’innovation et sur le développement à l’export qui permettra d’augmenter notre chiffre d’affaires de près de 20% par an au lieu des 5% enregistrés ces dernières années ».
A.-M. B

Sur la photo D.R. : Le plan du nouveau bâtiment dessiné par le cabinet d’architecture Brunerie & Irissou. Crédits : DR