ToulÉco Tarn

Publié le mardi 17 septembre 2019 à 16h42min par Emilie Gilmer

Trust&Go, un concours pour soutenir l’innovation dans le Tarn

Lancé en juillet dernier et porté par les technopoles d’Albi et de Castres, ce concours vise à mettre en relation des porteurs de projets et des « talents » expérimentés désireux de les aider. Douze concurrents sont en lice, qui passeront le 16 novembre prochain devant un jury (...)

C’est un constat largement partagé : l’un des freins majeurs à la réussite d’une entreprise innovante est la solitude de son créateur. Sans l’appui d’un équipier, d’un partenaire, le startupper peine à développer son projet. Face à ce constat, les technopoles des deux agglomérations tarnaises ont eu l’idée de lancer un concours de création d’entreprises basé sur les rencontres, le coaching et le co-accompagnement.

Et tandis que la première sélection de porteurs de projets vient d’être dévoilée sur www.trustandgo.fr, Virginia Doan, directrice de Castres-Mazamet Technopole, se félicite déjà : « Notre double objectif était de mener une action commune à l’échelle du département pour montrer que l’innovation est partout – pas seulement en région toulousaine – et de toucher des gens que l’on n’a pas l’habitude de voir dans nos incubateurs ou nos pépinières », dit-elle. « Aussi, avec dix-neuf dossiers déposés – le double de ce que l’on espérait – et des profils d’entrepreneurs très variés parmi les douze sélectionnés (hommes et femmes, âgés de 25 à 60 ans, déclinant l’innovation dans des domaines divers comme le web, la technologie, la réalité virtuelle, les services, le marketing, etc.), cette première édition répond déjà à nos attentes. »

Favoriser le mode collaboratif

Reste maintenant à mettre en relation les startuppers sélectionnés et les « talents » qui souhaitent les épauler. À savoir toute personne (étudiants, salariés, retraités, demandeurs d’emploi, etc.) qui a une compétence pouvant être utile au développement d’un projet. « Ça peut être des compétences en gestion financière, en communication, en management… », précise la directrice. « L’inscription se fera sur le site, dès le 14 octobre, où le « talent » sera invité à préciser ses compétences et à « liker » le projet qui l’intéresse. »

Suivront ensuite des ateliers de travail, en octobre et novembre, associant porteurs de projets, talents et coachs. Ces derniers seront issus du « G20 tarnais de la création d’entreprise innovante », un club fraîchement créé et composé d’entreprises, d’industriels, de financeurs, d’acteurs publics (etc.) : autant d’entités à même de favoriser la création d’entreprise. Quant à la phase finale, elle aura lieu le 16 novembre, sous la forme d’un hackathon – un temps de réflexion collective et collaborative – destiné à pousser le plus loin possible chaque projet. Deux prix de 1000 euros et un prix coup de cœur de 500 euros seront remis aux gagnants.
Emilie Gilmer

Sur la photo : Les membres du G20 lors du lancement du concours le 9 juillet dernier à Albi. Crédits : Grand Albigeois - Tchiz