ToulÉco Tarn

Publié le mardi 26 janvier 2016 à 17h16min par Anne Marie Bourguignon

T.P. Le béton luminescent, le dernier atout de la société Roumégoux de Graulhet

Retrouvez cet article sur le site de

Déjà très spécialisée dans les revêtements originaux, l’entreprise tarnaise S.T.P. Roumégoux innove avec un produit révolutionnaire : le béton désactivé luminescent qu’elle souhaite étendre aux collectivités.

Pionnier dans le développement du béton imprimé pour les extérieurs (au pochoir pour donner un aspect pavés ou dalles) Frédéric Roumégoux, le fondateur de la S.T.P.R à Graulhet, a à son actif de fort belles réalisations en matière de tours de piscine, devants de garage, chemins d’accès, trottoirs, terrasses dans les villages environnants.
Pour une clientèle de particuliers qui représente 20% de son activité, l’entreprise a développé une superbe gamme de bétons décoratifs imprimés, désactivés, cirés.

À 80% sur les marchés publics, la S.T.P.R a déjà su se diversifier avec la pose de pierre naturelle qui demande un savoir-faire spécifique. Ses équipes ont notamment réalisé l’accès à la cathédrale Sainte-Cécile à Albi en pavés de granit, rue Castelviel ou encore l’aménagement, autour des Cordeliers, en granit et porphyre.

L’apparition du béton désactivé luminescent est l’occasion de booster cette expertise : « Constitué de matériaux emmagasinant la lumière le jour pour la restituer la nuit, ce produit permet d’éclairer les voies piétonnes gratuitement. C’est une nouvelle technologie du cimentier Lafarge, qui doit nous ouvrir de nouveaux marchés en matière d’aménagement urbain », se réjouit l’entrepreneur expérimenté qui appartient au Réseau Tarn Entreprendre aidant créateurs ou repreneurs d’entreprises à peaufiner leur démarche.

Rachat de la SNR à Lavaur

Si au départ en 1990, Frédéric Roumégoux s’était lancé exclusivement dans des travaux de pose de lignes téléphoniques pour France Télécom (son client historique qui représente toujours 20% de son activité) avec six collaborateurs, ils sont aujourd’hui, une cinquantaine répartis sur trois sites :

Celui de la Z.I. de la Bressolle accueille le siège sur un hectare, avec deux bâtiments de 700 et 500 m² abritant les équipes d’ingénierie et techniques qui génèrent un chiffre d’affaires stabilisé de cinq millions d’euros. Un dépôt-bureau de 700m² à Puygouzon a été créé il y a quatre ans. Et, cet été, le chef d’entreprise a monté la holding Sol Design avec une deuxième SARL qu’il a rachetée à la barre du tribunal,la SNR. Il s’agit de l’entreprise Rigal à Lavaur, gros canalisateur de la région, dans laquelle il a repris une vingtaine de personnels.
Anne-Marie Bourguignon

Sur la photo : Frédéric Roumégoux, président de la holding Sol Design, fondateur de la société de Travaux Publics Roumégoux, devant le siège à Graulhet. Photo AMB - ToulÉco.