ToulÉco Tarn

Publié le mardi 27 novembre 2018 à 20h02min par Philippe Font

Stela connecte les remorques des routiers en France et en Europe

Spécialisée dans la livraison de carburant aux transporteurs routiers, la société Stela basée à Albi et qui revendique 1 milliard de chiffre d’affaires a ajouté une corde à son arc. En juin elle a signé un accord avec la startup toulousaine Sigfox pour développer la solution « Où est ma remorque  ?   (...)

Le concept qui prend la forme d’un boîtier fixé sur la remorque du camion a été développé par Total Marketing France via sa filiale Stela. Les informations sont recueillies par une plateforme située à Albi via le réseau de connexion bas débit de Sigfox.

« L’objectif est que les transporteurs connaissent la localisation précise de leurs remorques, ainsi que le temps de roulage et d’immobilisation. Il s’agit d’optimiser les actifs », explique Vincent Pubert, le PDG de Stela. Les professionnels peuvent être informés des temps d’arrêts, de la détection de l’accrochage et du décrochage entre le tracteur et la remorque, connaître les périodes de maintenance de son matériel et être informé d’un mouvement non autorisé de la remorque.

2000 appareils en test

À terme, près de 2000 appareils vont être testés avant que la commercialisation de la solution ne soit envisagée à l’échelle de l’Europe : les transporteurs devront alors s’acquitter d’un abonnement compris entre 5 et 8 euros par mois. « C’est un objet très sûr, il dispose d’une autonomie de cinq à huit ans », assure encore Vincent Pubert, ravi que le développement de cette solution créée une émulation au sein de son entreprise. « Nous voulons garder notre cœur de métier, la livraison de carburant et l’activité de trading, la solution « Où est ma remorque  » s’inscrit dans la transformation digitale de la société  ».

Cela permet également au groupe Total de se positionner sur la niche des objets connectés. Si le dirigeant reconnaît que cette nouvelle activité va avoir un faible impact sur le chiffre d’affaires, elle aura au moins un impact sur l’emploi  : alors que deux personnes étaient en charge de « Où est ma remorque » en 2017, elle seront une dizaine en 2018. n Depuis début 2018, la société basée à Albi a signé un accord avec la start-up Sigfox pour développer une solution permettant de suivre avec précision les remorques des transporteurs routiers. Un dispositif qui pourrait être développé à l’échelle de l’Europe.
Philippe Font

Sur la photo : La solution « Où est ma remorque » permet de connaître les déplacements des remorques des transporteurs routiers. Crédits : Rémy Gabalda – ToulÉco.