ToulÉco Tarn

Publié le mardi 12 juin 2018 à 21h16min par Valérie Ravinet

Santé et innovation au programme des Innovations Tarnaises

Pour sa cinquième édition, les Innovations Tarnaises ont examiné la santé sous toutes ses coutures. Innovations dans le médico-social, dans l’imagerie médicale et dans la production de cosmétiques bien-être ont été mises en perspective par les acteurs du secteur.

Accueillis dans le domaine de culture de l’avoine à la base des produits A-Derma, Pierre Fabre, les participants de la cinquième édition des Innovations Tarnaises, organisées par ToulÉco Tarn, ont passé au crible les innovations en matière de santé. Santé connectée, santé adaptée, santé et bien-être : le secteur aux multiples facettes offre des opportunités de développement précieuses sur et pour le territoire.

Adapter, innover, numériser

Pour l’Asei, l’innovation est affaire d’adaptation, en permanence. L’association, qui compte près de 100 établissements dédiés à l’accompagnement de personnes en situation de handicap, dont quatorze dans le Tarn, met en place une organisation par territoire. « Il s’agit de proposer des services en fonction des projets et des bassins d’emploi », explique Jean-Michel Tirefort, qui compte quelque 500 salariés dans ses équipes. Une organisation qui promeut, entre autres, les activités de l’Esat, Établissement et service d’aide par le travail de Carmaux. Celui-ci est connu pour avoir percé sur le marché des décorations de Noël de luxe, avec 350.000 boules fabriquées par an.

« L’ancrage territorial est fort », enchaîne Myriam Dereix, à la tête de l’entreprise les Anes D’Autan, qu’elle a rachetée en 2017. « On connecte les richesses locales, de la promotion de l’agro-tourisme à l’utilisation d’espèces endémiques pour fabriquer les produits ». Julien Leroy, dont les premières expériences dans le secteur médical étaient localisées en région parisienne, souligne la qualité de l’accompagnement des projets et la force des réseaux locaux. « Ce n’est pas un hasard si l’université de la e-santé se tient à Castres », note l’entrepreneur, dirigeant fondateur de la start-up ITH Médical, qui propose des solutions d’imagerie médicale orientées vers le patient.

Pierre Fabre, fer de lance du secteur

De l’avis des participants, le groupe Pierre Fabre insuffle une réelle dynamique dans son fief d’origine. « Pierre Fabre est une locomotive pour le secteur de la santé », estime Myriam Dereix. Depuis quinze ans, la pousse tarnaise conçoit et commercialise une ligne de produits cosmétiques bio à base du lait des ânesses de son troupeau. « Pierre Fabre est une marque mondialement connue dont l’impact bénéficie aux entreprises du territoire », poursuit Julien Leroy.

Stéphane Labattut, directeur général des laboratoires dermatologiques A-Derma, grand témoin de la rencontre, confirme : « la volonté de mutualiser le développement de l’entreprise avec celui de notre région d’origine est une caractéristique majeure du groupe ».
Valérie Ravinet

Crédit photo : Géraldine Pelle