ToulÉco Tarn

Publié le mardi 26 mai 2015 à 19h28min par Anne Marie Bourguignon

Orange signe deux conventions de déploiement de la fibre optique dans le Tarn

Orange signe deux conventions sur le déploiement de la fibre optique dans les communautés d’agglomération de l’Albigeois et de Castres-Mazamet, afin que les habitants et les entreprises de ces villes bénéficient de débits améliorés et accèdent à de multiples usages.

C’est à la préfecture du Tarn, qu’Orange vient de signer avec Thierry Gentilhome pour l’Etat et Thierry Carcenac pour le département, une convention pour déployer la fibre (qui offre des services jusqu’à 30 fois plus rapides que ceux de l’ADSL), sur chacun des deux territoires des agglomérations d’Albi et de Castres.
Cet investissement est réalisé sur les fonds propres d’Orange et vient compléter ceux déjà réalisés pour le déploiement du réseau mobile 4G à Albi.

Déploiement de la fibre sur les fonds propres d’Orange

« Ces conventions permettent d’une part de partager les modalités et le calendrier de déploiement du réseau FttH (fiber to home) par Orange* et d’autre part, de se doter d’un outil de dialogue et de partage d’informations permettant aux collectivités territoriales d’accompagner efficacement le déploiement de ce réseau. Elles précisent également le périmètre des investissements privés réalisés sur les fonds propres d’Orange. Il s’agit donc d’une étape visant à optimiser l’articulation des investissements privés et publics dans un contexte national de maîtrise forte des dépenses », expliquent les représentants de l’opérateur.

« Ces deux conventions, avec l’Etat et les communautés d’agglomération de l’Albigeois et de Castres-Mazamet, illustrent notre volonté de travailler en partenariat avec les collectivités pour le déploiement de la fibre optique. Notre ambition est claire : permettre aux habitants et aux professionnels de profiter en toute confiance de la révolution numérique, avec une qualité de service exemplaire dans tous les lieux qui comptent pour eux », précise Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales Groupe Orange.

« En 2011, Orange s’était engagé à fibrer 60% du territoire avec ce petit cheveu de lumière. Après celle de la vapeur, de l’électricité, nous sommes acteurs de la troisième révolution industrielle avec celle du très haut débit. 50% de la croissance va en découler. Aujourd’hui, au domicile d’un foyer tarnais, il y a six à sept terminaux. Quand on fibre un quartier ou une agglo, on le fait à 100% des logements, tant résidentiels, que publics, que professionnels. Orange a choisi d’investir 500 millions d’euros sur la grande région, pour ce faire. Le très haut débit chez tout le monde, va amener de nouveaux services (hospitalisation à domicile, lutte contre la désertification médicale, maintien à domicile etc.). Quant aux entreprises, tous les appels d’offres se font via le numérique. Cela va donner un nouvel élan », conclut-il.

En ce qui concerne le Tarn, Orange s’est engagé à démarrer le déploiement du FttH dans les 17 communes de la communauté d’agglomération de l’Albigeois (soit 42.000 logements) et dans les 16 communes de la communauté d’agglomération de Castres-Mazamet (soit 41.000 logements).
Sur les communes d’Albi et de Castres, en cours de déploiement, Orange compte déjà plus de 7000 foyers éligibles à la fibre.
A.-M. B.

Sur la photo de gauche à droite : Vincent Garel, vice-président de la Communauté d’agglo Castres-Mazamet, Thierry Carcenac, président du département du Tarn, Thierry Gentilhomme, préfet du Tarn, Bruno Janet, directeur général des relations collectivités locales Orange, Robert Azaïs, vice-président de la Communauté d’agglo de l’Albigeois. Photo AMB-Touléco

*Un déploiement progressif
Le déploiement de la fibre comporte plusieurs phases : les études en coordination avec les équipes municipales, l’installation des armoires de rue permettant à l’ensemble des opérateurs de venir proposer leur service, le tirage de la fibre dans les fourreaux de génie civil existants.
Afin que les habitants des quartiers concernés puissent bénéficier de ce nouveau réseau, il est important que les habitants contactent dès aujourd’hui leur syndic ou leur bailleur et demandent que le sujet du raccordement de leur immeuble soit abordé en assemblée générale. Dès lors, l’opérateur choisi pourra installer les points de branchement en face de chaque logement et le client pourra choisir le FAI de son choix pour effectuer le raccordement final à son domicile.
Afin de suivre les étapes du déploiement, Orange est le premier opérateur à mettre en ligne sur le site reseaux.orange.fr, une carte (compatible ordinateur, tablette et smartphone) de la couverture fibre pour s’informer sur son déploiement.
Orange investira sur le territoire français trois milliards d’euros sur la fibre optique dans le cadre du plan stratégique de l’entreprise Essentiels 2020.
Afin de répondre aux enjeux du gouvernement et de son Plan France Très Haut Débit, l’ambition d’Orange est de passer de quatre millions de logements raccordables en avril à 12 millions en 2018 et 20 millions en 2022.
Orange, déjà présent dans plus de 530 communes (dont près de 400 communes en zones moins denses), prévoit de déployer la fibre à l’horizon 2022, dans 3.600 communes. Cela inclut l’ensemble des grandes villes et des villes moyennes, soit près de 60% des foyers français.

1 Commentaire

Répondre à cet article