ToulÉco Tarn

Publié le mardi 24 septembre 2013 à 19h20min par Johanna Decorse

Modul’Innov construit son avenir en scop

Créée en juillet dernier par neuf anciens salariés de l’entreprise tarnaise MEB-BPM, liquidée neuf mois plus tôt, la jeune scop, spécialisée dans la fabrication et l’installation de constructions modulaires, mise sur son nouveau mode de gestion pour assurer sa pérennité.

Leur histoire commune ne date pas d’hier. Ils ont connu les hauts et les bas de leur entreprise, les redressements judiciaires et les repreneurs successifs. Ils ont « relevé la tête à chaque fois ». Après le dernier coup dur, la liquidation en novembre dernier de MEB-BPM, la société qui les employait, neuf des trente-neuf anciens salariés ont décidé de prendre les choses en mains et de se constituer en scop pour maintenir leur activité. En juillet, ils ont créé Modul’Innov, quatorzième scop du Tarn, spécialisée dans la fabrication et l’installation de constructions modulaires. Basée à Giroussens, la société s’organise autour d’un siège social et d’un atelier de 950m² que les salariés ont eux-mêmes construits.

Pour financer leur projet, les associés ont mis sur la table 9.000 euros et reçu 35.000 euros dans le cadre du dispositif Accre qui permet de « transformer » 45% des droits au chômage en capital. La même somme leur sera versée en janvier 2014. « Le processus de création a duré sept mois. L’Union régionale des scop nous a accompagnés pour établir le montage financier. Aujourd’hui nous repartons sur de nouvelles bases, la transparence, une meilleure répartition des responsabilités et le dialogue dans la prise de décision. Nous travaillons pour nous-mêmes, dans un autre esprit. Si l’on réussit, ce sera grâce à nous et si l’on échoue, ce sera à cause de nous », explique Rachid Dahmani, gérant de Modul’Innov. Pour ce responsable de chantier qui a endossé le costume de commercial, c’est ce nouveau mode de gestion au service d’un procédé technique innovant qui va assurer la pérennité de l’entreprise.

Pas d’aléas climatiques

En plus des neuf historiques, associés majoritaires réunissant tous les corps de métier, Modul’Innov a complété son équipe en recrutant un plombier, une secrétaire-comptable et un dessinateur-projeteur. Elle assure ainsi toutes les phases des projets, sans aucune sous-traitance. Ses constructions modulaires qui allient fer et bois sont assemblées en atelier, livrées et installées clé en main et comprennent les murs, les planchers, la toiture, l’isolation, l’électricité et la plomberie, pour un coût moyen de 1.350 euros le mètre carré

Cette fabrication maîtrisée, débarrassée des aléas climatiques, permet de garantir des délais de réalisation plus rapides que ceux d’une maison traditionnelle. « La rapidité d’exécution est notre point fort. Après acceptation du permis de construire, une maison de 100m² aux normes de la réglementation thermique 2012, peut être livrée et habitable sous seulement douze semaines », assure Rachid Dahmani. Maison individuelle, bureaux, sanitaires, accueil petite enfance, Modul’Innov répond à tous les marchés, quel que soit le périmètre géographique, bien que ses fournisseurs soient tous de la région.

Confiante dans ses ressources malgré un carnet de commandes encore peu rempli, la jeune scop table sur un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros pour son premier exercice. Ses objectifs sont clairs : elle doit dès à présent commercialiser 95m² minimum par mois pour être viable.
Johanna Decorse

Sur la photo du haut : Créée en juillet 2013, Modul’Innov emploie douze personnes à Giroussens, dans le Tarn. Photo DR. Sur la photo du bas : Les constructions modulaires alliant fer et bois sont assemblées en atelier et installées clé en main. Photo DR

2 Commentaires

  • Le 25 septembre 2013 à 08:26 , par actenciel.fr

    Une belle aventure à présenter aux Maires de France lors de leur Salon du 19 au 21 novembre 2013 car les Communautés de Communes ont des besoins croissants et urgents en matière de locaux.
    Je vous souhaite tout le succès que votre courage mérite.

  • Le 25 septembre 2013 à 08:52 , par scopain

    Félicitations pour votre courage et votre optimisme à une époque où on en manque cruellement…
    Alors bienvenue et bon vent à Modul’Innov !
    En prolongement du commentaire ci-dessus, si les collectivités veulent développer notre territoire alors qu’ils prennent contact avec cette jeune pousse de l’Economie Positive Régionale !

Répondre à cet article