ToulÉco Tarn

Publié le mardi 1er octobre 2013 à 18h15min par Anne Marie Bourguignon

Mobilité. La Poste passe au vert à Gaillac

La Poste de Gaillac a profité de la semaine de la mobilité durable pour inaugurer son parc de véhicules électriques. Sur ce secteur, près du quart des tournées de distribution du courrier et des colis est fait avec quatre voitures électriques et deux vélos à assistance (...)

Après ceux d’Albi, Carmaux, Castres et Lavaur, les facteurs gaillacois se mettent au vert avec leurs nouveaux véhicules à conduite douce. Un déploiement de véhicules propres qui fait du groupe La Poste un pionnier en matière de transports propres. D’ici 2015, il compte avoir déployé quelque 10.000 de ces voitures et devenir ainsi le leader du secteur. Il sera alors « l’opérateur de référence » en matière de logistique urbaine responsable, en réduisant de 20% ses émissions de CO² par foyer desservi et en améliorant les conditions de vie au travail des facteurs.

« Nous desservons 12.000 boîtes aux lettres sur dix communes autour de Gaillac, Graulhet et Lavaur », précise Bruno Lefèvre, directeur d’établissement de la plateforme de distribution de Gaillac. « En plus de faire des économies d’énergie, la conduite de ces voitures automatiques (autonomes jusqu’à 60 km en usage postal optimal) et silencieuses nécessite une formation spécifique d’éco-conduite qui permet non seulement de rallonger l’autonomie mais aussi de réduire l’accidentologie »

Gilles Fontvieille, directeur du groupement courrier Aveyron-Tarn, ajoute : « Nous faisons 450 tournées dans le Tarn, soit 23.000 km pour 160.000 foyers chaque jour. D’ici deux ans, nous aurons mis en service vingt-huit voitures électriques, soixante-dix vélos à assistance électrique et trois quads (baptisés Quadéo, ndlr). C’est un signal fort de l’engagement du groupe dans le développement durable. De même, La Poste est un opérateur de l’économie circulaire. Nous recyclons nos déchets qui deviennent une ressource : 100 tonnes de papier collectées nous permettent de créer un emploi d’insertion. Enfin, en développant la lettre verte, qui ne prend pas l’avion mais est distribuée à J+2 à 96%, nous réalisons 30% d’économie. Celle-ci représente 50% du trafic de La Poste ».
A.-M. B

Sur la photo à droite : Bruno Lefèvre, directeur d’établissement de la plateforme de distribution de Gaillac, Gilles Fontvieille, directeur du groupement courrier Aveyron-Tarn, et Michèle Rieux, maire de Gaillac. Crédit A.-M. B