ToulÉco Tarn

Publié le mardi 22 mars 2016 à 17h19min par Anne Marie Bourguignon

Le comité départemental de Tourisme du Tarn, une communication numérique tous azimuts

Plus offensif, plus émotif, plus communicatif, le comité départemental du Tourisme lance sa nouvelle campagne de promotion du territoire et de ses destinations, plus facilement identifiables, surtout sur le net.

À travers des salons, des publications, des formations, des workshops, le comité départemental du Tourisme met en place tout un arsenal d’outils et d’actions en France et à l’étranger pour renforcer l’attractivité du Tarn. Déjà élue seconde meilleure campagne de publicité aux Trophées de la communication en 2015, le CDT mise encore plus sur le digital et le numérique pour rester au dessus du panier en 2016.
Une évolution née de la réflexion de l’équipe sur les attentes de la clientèle, certes, mais également des professionnels du secteur*.

Valérie Escande, directrice du CDT précise : « Nous accompagnons les prestataires avec des ateliers de travail sur diverses thématiques : accueil, gestion des plannings en ligne, écoute du client, jusqu’à la déco des chambres d’hôtel ou des gîtes pour les photos mises en ligne ».

Enjeux et perspectives

« La nouvelle organisation territoriale régionale et au-delà, amène plusieurs territoires à regrouper leurs forces et à s’organiser en fédérant, notamment, les offices de tourisme départementaux. Le Tarn n’est pas qu’une zone de passage. C’est une destination extraordinaire pénalisée par un déficit d’image, auquel on remédie avec de nouvelles actions performantes », souligne Paul Salvador, président de Tarn Tourisme.

À commencer par un nouveau micro-marché organisé avec les OT, Agropoint, la Maison des Vins du Gaillac, les Logis de France, les Cuisineries gourmandes, Vinovalie etc. , divers représentants des typiques produits tarnais, qui se tiendra sur la place de la Comédie, à Montpellier, fin mars.
Puis, en septembre, c’est à Toulouse que le Tarn jouera la carte de la séduction sur les marchés de proximité. Mais aussi, à la gare Matabiau et à l’aéroport (durant une année) avec une campagne d’affichage, assortie de la diffusion de spots TV dans dix-huit salles de cinéma pendant un mois.

Quant aux marchés européens, Le Tarn va faire valoir ses atouts en Espagne, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Pays-Bas, via des campagnes mises en place et cofinancées par le comité régional du Tourisme Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon et soutenues à 80% par des fonds FEDER.

Plus lointains et émergents, les marchés chinois et japonais vont également découvrir les richesses du Tarn, avec des affiches en gare de Shinjuku et dans les principales stations de métro de Tokyo, du 28 mars au 3 avril, et sur des panneaux numériques dans quatre stations durant tout le mois d’avril.

Enfin, cette nouvelle stratégie de communication, va passer par une nouvelle plateforme collaborative avec tous les offices de tourisme du Tarn « Apidae ».
Apidae Tourisme est le premier réseau d’information touristique et de loisirs. Il compte 800 structures, plus de 10.000 utilisateurs, plus de 900 projets numériques alimentés, destinés aux offices, aux prestataires, aux techniciens, ou encore aux diffuseurs et éditeurs (institutionnels ou privés). Un outil de travail que la plupart des O.T. de Rhône Alpes, Ile de France, PACA, Hautes Alpes, Suisse utilise déjà.
A.-M. B.

Sur la photo : L’équipe du CDT du Tarn. Photo AMB - ToulÉco.

*Pour la première fois, Albi vient d’accueillir les rencontres techniques des responsables et directeurs des offices de tourisme des treize départements de la nouvelle grande région. 150 d’entre eux sont venus échanger, notamment, sur l’organisation de relais territoriaux aux échelles départementales et régionales.