ToulÉco Tarn

Publié le mardi 29 octobre 2013 à 18h57min par Anne Marie Bourguignon

L’aïl rose de Lautrec à l’honneur du concours régional Chefs Logis dans le Tarn

La deuxième édition de la finale du concours culinaire régional Chefs Logis s’est déroulée au CFA de Cunac, dans le Tarn. Huit candidats ont eu quatre heures pour tirer le meilleur du veau de l’Aveyron et du Ségala tarnais ainsi que de l’ail rose de Lautrec.

Sélectionnés à l’issue d’épreuves départementales, huit cuisiniers amateurs venus des quatre coins de la région, ont participé au concours de cuisine organisé par l’Union régionale des Logis de Midi-Pyrénées [1].

Soutenus par les chefs de huit hôtels-restaurants Logis et secondés par les élèves apprentis du CFA de Cunac, ils se sont affrontés à coup de saveurs devant un jury présidé par Yves Thuriès, chef d’honneur de la manifestation, en réalisant cinq assiettes à partir d’un panier de produits du terroir.

Chacun a décliné son savoir-faire pour valoriser des produits d’exception, tels que le veau de l’Aveyron et du Ségala. Cette production unique en Europe est consacrée par le Label rouge par l’Identification géographique protégée (IGP). Il en va de même pour l’aïl rose de Lautrec. Les premiers prix ont finalement été décernés aux équipes des Hautes-Pyrénées, du Lot et de l’Aveyron.

Les Logis Midi-Pyrénées valorisent les métiers de la filière cuisine en employant plus de 110 apprentis au sein de leurs établissements. Dans le cadre du concours Chefs Logis, ils ont souhaité associer à l’équipe des candidats, les élèves de la filière cuisine du CFA de Cunac afin de mettre en lumière le professionnalisme de ces apprentis, talents de la cuisine de demain.

« De tous temps, au-delà des phénomènes de mode ou de communication bien choisis, la philosophie des restaurateurs Logis a été de s’inscrire et de faire corps avec son territoire », précisent les organisateurs.
A-M.B.

Sur la photo : Entourant Yves Thuriès, Jean-Louis Hormière, président de la chambre de métiers et de l’artisanat du Tarn, Thierry Amirault, président de la Fédération internationale des logis, Nicolas Verdoux, Glawdys Dassy et Anne Delpuech Comby, les trois premiers prix du concours Chefs Logis Midi-Pyrénées. Crédits : DR.

Notes

[1L’Union régionale des Logis Midi-Pyrénées regroupe 200 restaurateurs-hôteliers dans les huit départements de Midi-Pyrénées. Sélectionnant le meilleur de leur terroir, ces établissements sont connus pour la qualité de leur restauration et sont classés de une à trois cocottes et Table distinguée.