ToulÉco Tarn

Publié le mardi 10 avril 2018 à 18h45min par Anne Marie Bourguignon

Le nouveau président de l’U2P du Tarn reste vigilant sur la réforme de l’apprentissage

Au cours de son assemblée générale, l’Union des Entreprises de Proximité du Tarn (U2P) a désigné Laurent Marti, artisan boulanger à Lautrec, 45 ans, au poste de président. Il succède ainsi à Jean-Michel Camps entrepreneur dans le bâtiment.

En plus de cette élection, l’U2P a fait le point de ses propositions dans le cadre des réformes de l’assurance chômage et de l’apprentissage. Les membres de l’U2P Tarn « saluent la volonté du gouvernement de procéder à une réforme de fond de l’apprentissage afin de le rendre plus attractif à la fois auprès des jeunes et des entreprises. Le développement de cette filière de formation constitue en effet le principal levier pour lutter contre le chômage des jeunes et répondre aux besoins en compétences des entreprises françaises », expliquent-ils.

Si la majorité des vingt mesures annoncées par le premier ministre correspondent à des demandes formulées par l’U2P, elle représente 2,3 millions d’entreprises de proximité en France, les dirigeants de l’Union s’interrogent sur la mise en œuvre concrète de ces mesures et sur le financement des centres de formation.

Pour Laurent Marti, le nouveau président : « Cette réforme a encore besoin d’être affinée, afin de garantir le maintien des crédits dédiés aux formations aux métiers de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, secteurs qui forment la moitié des apprentis du pays. Si ce n’était pas le cas, il y aurait un vrai risque de diminution du nombre de contrats d’apprentissage, à l’inverse de l’objectif recherché. N’oublions pas que l’apprentissage est la voie d’insertion professionnelle par excellence, puisque 66% des apprentis occupent un emploi six mois après leur formation ».

Ensuite, l’U2P 81 s’est « globalement satisfaite d’une réforme de l’assurance chômage qui prend en compte le risque entrepreneurial. Avec notamment l’extension de l’assurance chômage aux travailleurs indépendants ». Le Président de l’U2P Tarn a précisé que « cet accord est le meilleur que l’on pouvait espérer dans le cadre imposé par le gouvernement. Je constate avec satisfaction que l’U2P a été entendue sur les modalités de mise en œuvre du risque perte d’emploi des travailleurs indépendants ».
Pour terminer, l’U2P du Tarn a procédé à la signature d’une convention de partenariat avec la Banque Populaire Occitane, la Socoma Occitanie, ainsi qu’avec la mutuelle Prévifrance. Ces partenariats ont pour objet le développement, la valorisation et la promotion des métiers de l’artisanat et des commerces de proximité.
A.-M. B

Sur les photos :
En haut : Signature d’une convention de partenariat avec Patrice Rouzies directeur groupe d’Agence Tarn de la Banque Populaire Occitane et Henri Boulard, vice-président de la Socoma Occitanie. Crédits : DR
En bas : Signature de Laurent Marti, à gauche, avec Laurent Fabre, responsable secteur Tarn et Aveyron de la Mutuelle Previfrance. Crédits : DR

P.S. :

Dans le Tarn, l’U2P représente 19.273 entreprises dont 3726 entreprises du bâtiment, 1179 entreprises dans l’alimentation, 2981 entreprises de réparation, transport, autres services, 1810 entreprises dans le secteur de la fabrication, le bois et l’ameublement, textile et travail des métaux, 9577 professionnels libéraux (santé, droit, technique et cadre de vie). Soit au total 19.510 salariés dans le département et plus de 1300 apprentis.