ToulÉco Tarn

Publié le mardi 14 octobre 2014 à 19h45min par Anne Marie Bourguignon

Graulhet. La société Mécaform s’agrandit et investit dans la découpe laser

Retrouvez cet article sur le site de notre partenaire

Mécaform, la métallerie industrielle graulhétoise s’offre une extension de 1.000m² supplémentaire, pour mettre en place une nouvelle unité de découpe laser, plus performante.

À l’étroit, malgré ses 2000m² d’atelier, l’entreprise Mécaform investit 1,3 million d’euros (dont 170.000 euros de la Région et 30.000 euros du Département) dans un nouveau bâti contigu.
« Nous sommes en pleine mutation industrielle et sommes obligés d’aller de l’avant pour répondre à l’évolution des produits et des marchés. Si nous avons stabilisé notre chiffre d’affaires à quatre millions d’euros depuis trois ans, il nous faut passer un pallier avec plus de place et de nouveaux équipements industriels. Nous visons les cinq millions d’euros, fin 2016 », explique Benoît Alquier, le directeur.
Aux manettes depuis 2012, il est dans l’entreprise depuis sa création dans les années 80. Il a donc suivi toute l’évolution en interne et fait partie des cinq cadres qui l’ont reprise dès 2008.

37 soudeurs, serruriers, chaudronniers façonnent, ici, tout travail de métal (produits finis ou semi finis) en sous-traitance, à partir de barres ou de tôles d’acier, d’inox, d’alu. 1000 tonnes de ces matériaux sont transformées par an, sur place, dans ce centre d’usinage : découpe laser, assemblage mécanique, thermolaquage, pliage, toutes les opérations y sont réalisables. Jusqu’à l’intégration et la mise en œuvre sur site. Toujours en quête de compétences, Mécaform recherche des métalliers, des soudeurs, des usineurs.

Des savoir-faire pointus qui s’appliquent du prototype à la série, pour les secteurs de l’industrie, du bâtiment ou agricole, ainsi que pour des équipementiers en aéronautique (Latelec, Labinal, Goodrich etc.).
Comau à Castres, Guima à Caussade, Rétis Solutions à Saint-Sulpice, Safra à Albi, et d’autres, les clients en région représentent environ 80% de l’activité, pour 15% au national et 5% à l’export.

Une offre de services multiples à laquelle font appel également les collectivités pour du mobilier urbain comme les bornes en inox du tramway de Montpellier ou les bancs du collège de Gaillac ; et même des cibles de tir en alu pour l’Armée.
« Nous développons notre offre de services pour tout un panel de clients afin d’éviter toute dépendance économique », souligne le dirigeant en partance pour le Salon Siane à Toulouse, le salon des partenaires de l’Industrie du Grand Sud. Une vitrine commerciale et de prospect incontournable. Le seul salon auquel participe Mécaform.
Anne-Marie Bourguignon