ToulÉco Tarn

Publié le mardi 1er novembre 2016 à 19h15min par Anne Marie Bourguignon

Ecoter, acteur-bâtisseur de la nouvelle économie tarnaise

L’association d’entrepreneurs Ecoter se positionne comme l’acteur-bâtisseur de la nouvelle économie tarnaise. En trois ans, ses membres ont organisé 28 événements, avec 75 intervenants, pour 1200 participants.

Créée en février 2014, à Albi, par des entrepreneurs du secteur des services, l’association Economie et Territoire (Ecoter) compte aujourd’hui six membres bénévoles ainsi que la SPIE de Toulouse dans son conseil d’administration et regroupe une cinquantaine d’adhérents.

Son président, Frédy Ficarra, expose sa démarche : « Ecoter mène des actions pour illustrer les passerelles que nous souhaitons construire entre les territoires et la métropole ». De tous secteurs confondus et de toute taille, les entreprises partenaires sont une illustration du tissu économique tarnais. « Notre ADN, c’est la coopération et notre projet est d’être acteur majeur de l’économie tarnaise », insiste-t-il.

Pour ce faire, ses représentants ont mis en route un programme autour de cinq thématiques : la transmission des savoirs, la transition énergétique, l’économie numérique (autant de sources de développement), l’économie culturelle (source d’innovation) et enfin la relation d’affaires entre les membres.
Le groupe a mis en place des soirées thématiques, des déjeuners de l’économie (DéjEco) avec un sujet et un invité et vient de lancer la permanence des ateliers de la ré-industrialisation, PARI, la bien nommée.

Un small business act territorial

« Dans le cadre de notre travail de contributeur au schéma régional de développement économique (SRDE) et d’internalisation, nous avons mis en place ces ateliers pour y contribuer », précise Frédy Ficarra.
L’idée étant d’aboutir à un certain nombre de propositions concrètes dont la philosophie se résume à cette ré-industrialisation. Ce qui peut permettre le rééquilibrage industriel en faveur des territoires.

Ecoter met en avant la valeur forte d’un small business act territorial pour faire la promotion de l’activité locale, comme un guichet unique de l’économie.

Et cette semaine, l’association accueille Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie, en charge du Développement économique, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. « Nous sommes l’acteur-bâtisseur de la nouvelle économie tarnaise », conclut le président.
A.-M. B

Sur la photo D.R. : Frédy Ficarra, président d’Ecoter