ToulÉco Tarn

Publié le mardi 19 mai 2015 à 18h53min par Anne Marie Bourguignon

Castres. Les éleveurs de bovins en colère à l’abattoir Bigard

Venus du Tarn et de l’Aveyron, une trentaine d’agriculteurs ont organisé un barrage filtrant à l’abattoir Bigard de Castres, la semaine dernière, pour faire part de leurs angoisses quant à l’avenir de la filière bovine. Ils demandent notamment : « de remettre le système de cotation en place et de relancer les rencontres inter professionnelles ».

À l’appel de la fédération nationale bovine, les producteurs bovins-viande ont bloqué un ensemble d’outils d’abattage, dans le cadre de la mobilisation engagée par les sections bovines régionales des Pays de la Loire et Poitou-Charentes, du Massif Central et de Bourgogne.

Ces actions « coup de poing » sont l’expression de la colère et du ras-le-bol des producteurs, après une chute de leurs revenus, déjà au plus bas, et des difficultés de trésorerie qu’ils affrontent depuis trop longtemps.

« Les éleveurs sont révoltés par l’attitude de l’aval de la filière. Aucun signal positif n’est adressé vers eux pour l’avenir, et c’est le diktat du prix toujours plus bas qui sert de seule ligne directrice. La filière court à sa perte, en ne respectant ni le produit ni les producteurs, alors que nous disposons d’atouts majeurs pour l’avenir, sous réserve d’engager une réelle stratégie valorisant la qualité de notre production sur le marché intérieur et à l’export », commentent-ils.