ToulÉco Tarn

Publié le mardi 16 juin 2015 à 18h17min par Anne Marie Bourguignon

Castres. Les éleveurs de bovins bloquent l’abattoir Bigard

Dans le cadre d’une série d’actions coup de poing, les éleveurs de bovins de Midi-Pyrénées, d’Aquitaine et du Languedoc-Roussillon ont rejoint la mobilisation engagée par les sections bovines régionales, en bloquant jour et nuit l’abattoir Bigard à Castres.

Les éleveurs de bovins mènent une action de blocage d’une quinzaine de sites dans tout l’Hexagone. Ce qui représente la moitié de l’abattage français. C’est à l’abattoir Bigard de Castres que les producteurs, venus de dix-huit départements limitrophes, se sont relayés, depuis ce dimanche 14 juin, pour bloquer le plus gros site du sud-ouest.

« En colère contre une filière à la dérive, en butte avec une chute de revenus qui génère des difficultés de trésorerie », les éleveurs se disent révoltés par l’attitude de l’aval de la filière.

« Cela fait quinze ans que nous demandons la revalorisation de notre production alors que l’on nous impose les prix les plus bas d’Europe, avec 20 centimes du kilo, en dessous des Allemands ou des Irlandais. Pendant ce temps, les prix à la consommation ont augmenté de 62% et nos charges d’exploitation ont doublé. », souligne Bernard Malabirade, président de la Fédération régionale bovine de Midi-Pyrénées, en faction sur le site avec une vingtaine d’éleveurs.

L’éleveur gersois précise : « Nous allons bloquer la situation jusqu’à mercredi (17 juin, NDLR), jour où le ministère de l’Agriculture organise une table ronde avec tous les acteurs de la viande pour demander une revalorisation qui s’inscrive dans la durée ».

En mai, à l’appel de la Fédération nationale bovine, les éleveurs avaient déjà bloqué une dizaine d’abattoirs.
Anne-Marie Bourguignon

Sur la photo : Le piquet de manifestants, ce lundi 15 juin. Photo DR.

1 Commentaire

Répondre à cet article