ToulÉco Tarn

Publié le mardi 29 septembre 2015 à 20h48min par Anne Marie Bourguignon

La compagnie aérienne Hop ! poursuit sa progression dans le sud tarnais

Accueilli par Michel Dhomps, président du syndicat mixte de l’aéroport régional de Castres-Mazamet, Lionel Guérin, directeur général délégué HOP ! Air France a présenté les résultats en hausse de la desserte aérienne Castres-Paris et la nouvelle offre de la compagnie.

Avec au départ de l’aéroport de Castres-Mazamet, une liaison directe Paris-Orly - trois vols quotidiens (matin, midi et soir) du lundi au vendredi plus un aller-retour le dimanche soir depuis janvier 2015 - les résultats de la ligne poursuivent leur progression.

Cela n’a pas été sans des périodes difficiles, notamment de remise en question de la ligne. Mais finalement, la reconduction de la convention d’exploitation de la ligne aérienne Castres-Mazamet-Paris a été adoptée par les partenaires financiers (la Région Midi-Pyrénées, le conseil départemental du Tarn, la communauté d’agglomérations de Castres-Mazamet et la CCI du Tarn) pour quatre années supplémentaires, soit jusqu’au 31 mai 2019.

Ceci pour compenser la baisse de l’aide octroyée par l’Etat et maintenir l’attractivité de ce mode de transport. « Nous nous réjouissons bien sûr de cette liaison indispensable au territoire enclavé du Sud du Tarn, qui plus est, associée à une démarche environnementale* » souligne Michel Dhomps.

Plus de 50.000 passagers en 2018

Partenaire au niveau national du réseau Entreprendre, la compagnie Hop ! assure des voyages d’affaires pour les entreprises à des tarifs très concurrentiels**.
Alors qu’en 2014, le trafic au départ et à l’arrivée de Castres avait augmenté de 10%, avec près de 40.000 clients et un taux de remplissage de 59%, en hausse de 8%, le trafic à fin juillet est en hausse de 3 % pour une offre en sièges à + 2 %.

Les engagements sur les semaines à venir montrent une tendance positive sur la ligne. « Notre objectif est de dépasser les 50.000 passagers annuels à l’horizon 2018 », espère Lionel Guérin.
A.-M. B

Sur la photo : Lionel Guérin, directeur général délégué HOP ! Air France et Michel Dhomps, président du syndicat mixte de l’aéroport régional de Castres-Mazamet

Photo AMB - ToulÉco.

*Partenaire du Projet Hop ! Biodiversité dès l’origine en 2013, l’aéroport de Castres Mazamet (avec Orly, Perpignan et Nancy-Metz) a mis en place un suivi de la biodiversité du site associant scientifiques et personnel de l’aéroport, utilisant des modèles de science participative. Ce projet original, basé sur le volontariat des structures comme des personnels a pour but de valoriser la biodiversité de ces espaces industriel destinés au transport aérien, de l’améliorer, dans le respect absolu de la sécurité. Bien gérées, les prairies aéroportuaires contribuent à la captation carbone, à l’alimentation des nappes en eau de qualité, à la reproduction de nombreuses plantes et animaux (parfois menacés), en particulier d’insectes pollinisateurs…Rappelons enfin que les prairies sont le milieu naturel le plus menacé d’Europe occidentale.
Sur l’aéroport de Castres Mazamet, plus que la présence d’espèces remarquables -
oedicnème criard, pie grièche écorcheur, lézard ocellé et une vingtaine d’espèces
d’orchidées…, c’est la qualité des prairies « ordinaires », la biodiversité ordinaire, qui est
remarquablement préservée, même dans les zones de remblais qui ont été naturellement recolonisées après travaux. Ces prairies peu travaillées faisant jonction écologique pour les espèces, entre les terrains entourant l’aéroport.

** HOP ! Air France propose une nouvelle offre cohérente et adaptée à tous les besoins de mobilité de ses clients à partir de 59 euros TTC l’aller simple au départ de Castres.
Avec une meilleure adaptation de l’offre à la demande en 2014 comparée à 2013, sur les douze mois de 2014, HOP ! Air France a offert près de 67.000 sièges et transporté près de 40. 000 clients avec un remplissage de 59 % en forte hausse par rapport à l’exercice précédent (+ 8 points). Depuis janvier 2015, les résultats de la ligne poursuivent leur progression. Le trafic à fin juillet est en hausse de 3 % pour une offre en sièges à + 2 %.