ToulÉco Tarn

Publié le mardi 1er décembre 2015 à 21h06min par Anne Marie Bourguignon

Castres. Comeca rachète le site de Weir Minerals

L’entreprise tarnaise Comeca Industries, fabricant de matériels de préhension pour l’industrie de l’environnement et le traitement des déchets des collectivités, rachète les bâtiments et les machines de sa voisine, l’usine Weir Minerals, fermée, cet été, par le groupe écossais.

Avec un investissement global de 1,5 million d’euros, Comeca Industries vient d’acquérir les locaux et certaines machines de l’ancienne usine Weir Minerals, en doublant quasiment la superficie de ses locaux actuels de 2500m², sur la zone industrielle de Mélou, et ce dans le but d’étendre son activité.
Cette acquisition d’espaces, situés à quelque cent mètres des siens, va permettre à l’entreprise de se développer sur son marché actuel et dans une nouvelle unité, au final, de mécanique de précision, grâce au rachat annexe de machines.

Un nouveau tour à commandes numériques, un centre d’usinage et trois tours par apprentissage, vont lui donner, aussi, la possibilité de répondre à la demande de sous-traitance pour des industriels de l’environnement (Veolia, Novergie, Suez Environnement et autres poids lourds) et même envisager d’aller plus loin dans le secteur aéronautique.

Ambition industrielle et territoriale

Pour Jean-Alban Rochette, le nouveau PDG, également président de la commission communication de l’UIMM Midi-Pyrénées : « Vu le contexte actuel de désindustrialisation, nous sommes contents de profiter de cette opportunité pour nous agrandir et développer notre activité. Dès 2016, nous comptons créer cinq emplois et une quinzaine d’autres à terme, sur trois ans." Et d’ajouter : " En outre, redonner vie à un site industriel emblématique, plus que bicentenaire constitue un signal fort. Notre projet entend contribuer directement à la redynamisation du bassin d’emploi local ».

Son ambition est de doubler, d’ici 2018, le chiffre d’affaires de la S.A.S Comeca Industries, aujourd’hui, stabilisé à 1,4 million d’euros avec 13 salariés.
Le manager mise aussi sur le développement à l’international, représentant pour l’heure 5% de son C.A. en Europe.
« Nous visons la barre des 20% à l’export », précise t-il. Une opportunité aussi, peut-être, pour d’anciens salariés de Weir Minérals de retrouver du travail.

Nommé directeur général de Comeca Industries depuis 2008, à l’âge de 37 ans, l’ingénieur formé au Conservatoire des arts et métiers de Paris, a racheté, il y a deux ans, plus de 50% des parts de la S.A.S pour devenir majoritaire.
Dans la même optique de dynamique territoriale, la société accueillera, par ailleurs, des start-up locales innovantes dans des bureaux mis gratuitement à leur disposition pour lancer leur activité.
Anne-Marie Bourguignon
Sur la photo D.R. : Jean-Alban Rochette, PDG de Comeca Industries

* Héritière de l’entreprise Isidor et Cie, créée à Castres en 1927, Comeca Industries (Construction Mécanique Castraise) est une entreprise de chaudronnerie et de mécanique générale, spécialisée dans le secteur de l’environnement et du traitement des déchets. Ses impressionnants grappins électrohydrauliques équipent les centres de tri ou les incinérateurs de déchets. De même que les bennes preneuses pour manipuler les mâchefers ou celles employées pour les boues. Ces énormes pinces de 1 à 12 m3 pèsent de 500 kg à 13 tonnes. Elles sont également utilisées pour les chaufferies bois. L’entreprise propose, depuis 2011, des solutions de découpe oxycoupage et plasma au travers de sa filiale Découpe Services Express (DES).