ToulÉco Tarn

Publié le mardi 14 mars 2017 à 21h34min par Anne Marie Bourguignon

Alkia emménage dans la zone d’activités de Rieumas à Albi

Pour fêter ses dix-sept ans, Alkia emménage dans des locaux flambant neufs de la zone d’activités de Rieumas à Albi. La vingtaine de collaborateurs sont désormais dispatchés sur deux niveaux, dans ce bâtiment contemporain de 1500m², pensé par et pour eux.

Réalisé par la Cicem, le nouveau siège d’Alkia est ainsi le fruit d’une concertation qui a abouti à un projet d’architecture porté sur l’humain et la relation client. En témoignent sa facilité d’accès tant de l’extérieur qu’autour de la mezzanine qui fait le lien à l’intérieur, et la place du village au centre, qui servira aussi de show-room.

Spécialiste de la commercialisation et de la maintenance de multifonctions, photocopieurs, imprimantes, scanners et fax, la SAS Alkia accompagne des entreprises dans le Tarn et sur Toulouse dans le choix et le déploiement des systèmes d’impressions.

Alkia compte parmi ses références DPI à Castres, Arterris, Chausson, la Banque Populaire Occitane, Cofidoc, Réva, ou encore Chevillot. Soit 26% du marché tarnais en matière d’équipement. Il s’agit du huitième revendeur français chez Ricoh France, un des leaders mondiaux de matériels d’impression. Sous la gestion de la holding, Alkia développement a consolidé un chiffre d’affaires d’environ 6 millions d’euros pour l’ensemble de ses structures, avec au total une trentaine de personnels.

En quête de nouveaux collaborateurs…

Pour assurer le développement de l’entreprise, Alain Vergnes et Pierre Cayre, les deux fondateurs et dirigeants, aux manettes depuis 2000, alternativement président et directeur, ont racheté des sociétés jusqu’en Aveyron - comme Ruthene repro- et ouvert un bureau à Castres et à Toulouse. Cette dernière antenne, installée depuis trois ans à Montaudran, va d’ailleurs bientôt déménager à L’Union dans de nouveaux locaux.

« L’évolution actuelle de notre société, ainsi que la conjoncture nous amènent à explorer d’autres pistes et à nous ouvrir à d’autres activités. Notamment, celle de la mobilité de l’informatique et des services aux entreprises. Il y a six ans, nous avons monté Kadys, une société dédiée à la dématérialisation dont nous sommes aujourd’hui actionnaire à 50%. Nous sommes en phase de recrutement de profils technico-commerciaux et informatique », souligne Pierre Cayre, président d’Alkia.

pour assurer un service client irréprochable

De même, le dirigeant s’appuie sur des valeurs et une démarche qualitative : « L’image d’Alkia est celle d’une entreprise aux services techniques irréprochables. C’est notre ADN. Un coordinateur analyse chaque problème technique et son degré d’urgence. Il assure ensuite le dispatch sur les collaborateurs ou partenaires techniques. Nous assurons un dépannage sous quatre heures avec un volant d’intervenants sur le terrain ».

Pour se démarquer, Alkia a fait le choix de proposer un design personnalisé pour ses photocopieurs avec des codes couleurs rose, bleu ou vert, selon l’envie des clients. Il est le seul acteur à le faire en Europe.

Ouverte sur l’apport de compétences extérieures afin de mieux travailler en transversalité, l’équipe d’Alkia souhaite profiter de l’espace rendu par ses nouveaux locaux pour en mettre une partie à disposition d’autres entreprises. « Il ne s’agit ni de coworking, ni de pépinière. Nous aimerions juste faire se rapprocher des expertises. Comme, par exemple, accueillir une start-up qui pourrait inventer des process de réutilisation des matériels », conclut Pierre Cayre.
Anne-Marie Bourguignon

Sur la photo du haut : L’équipe d’Alkia et Pierre Cayre en avant-plan, au cœur des nouveaux locaux de la zone de Rieumas à Albi. Photo AMB - ToulÉco ; en bas photo D.R. : les deux associés dirigeants Alain Vergnes et Pierre Cayre