ToulÉco Tarn

Publié le mardi 3 novembre 2015 à 21h38min par Anne Marie Bourguignon

Albi. InnoProd Lab, le premier Fab Lab tarnais

Soutenu par Innoprod, le premier Fab Lab du Tarn s’installe sur la technopole albigeoise. Cet atelier de 40m², en cours d’équipement, propose déjà tous les après-midi, à tous les publics, d’accéder à des machines à commandes numériques.

Elus de la communauté d’agglo, administrateurs du Parc technopolitain, représentants des Mines, de l’université Champollion, des lycées Rascol et Fonlabour, ont présenté ce nouveau bijou de technologie numérique, qui est le deuxième du genre en Midi-Pyrénées*, après celui d’Artilect à Toulouse. Lancé en 2009, ce Fab Lab a été le premier créé en France. Avec un peu plus de mille membres, aujourd’hui, il est aussi un des plus importants en nombre d’adhérents. Il en existe une soixantaine en France et 700 dans le monde.

Créé, ici, par l’association tarnaise pour la culture numérique et l’environnement (ACNE), le laboratoire de fabrication tarnais, qui devrait être labellisé fin décembre, fait l’objet d’une campagne de financement participatif sur le site Ulule.com* dans le but d’acquérir une découpeuse laser.

Des équipements à compléter à disposition d’un large public

Le président d’ACNE, jeune diplômé de l’école d’ingénieurs E.P.S.I. à Montpellier et titulaire d’un BTS IRIS (informatique et réseaux pour l’industrie et les services), Kévin Mazars, un entrepreneur associatif (qui a travaillé trois ans en alternance avec la société Sylob à Cambon d’Albi), explique : « C’est un projet citoyen avant tout. L’objectif de ce Fab Lab est de mettre au service de tous, le numérique, la cohésion sociale et l’environnement. C’est le fruit d’une dynamique collective de six permanents et d’une quinzaine de bénévoles. Nous souhaitons générer ainsi une collaboration, des échanges de compétences pour permettre à chacun d’avancer sur la réalisation de projets qui deviendront des prototypes de prothèses, d’objets, d’outils, d’œuvres d’art ».

Etudiants, particuliers ou porteurs de projets, chacun peut y accéder pour réaliser ses idées en 3D : des meubles aux cartes de visite, des bijoux aux maquettes, ou encore des objets divers du quotidien, des créations de Noël, jouets, boîtes, sous-verres.

À terme : un scanner 3D, une fraiseuse numérique, une imprimante 3D grands formats, multimatériaux et une machine de recyclage du plastique (fournissant la matière principale pour ces créations), financés, à hauteur de 9000 euros, par la technopole Albi InnoProd viendront compléter les premiers équipements.

La campagne de financement participatif va durer, elle, jusqu’au 13 novembre sur le site www.ulule.com/fablab-albi. L’objectif étant d’acquérir une découpeuse laser, et plus si la campagne le permet. Déjà plus de 2000 euros ont été collectés sur un premier objectif de 5000 euros.
Anne-Marie Bourguignon

Sur la photo du haut : Les élus de la communauté d’agglo, administrateurs du Parc technopolitain, représentants des Mines, de l’université Champollion, des lycées Rascol et Fonlabour présentant InnoProd Lab. En bas : Kévin Mazars, président d’ACNE et animateur du Fab Lab, devant une des premières machines. Photo AMB - ToulÉco.

*La Région compte aller plus loin pour favoriser la diffusion et l’appropriation de ces technologies, en créant un réseau de Fab Lab sur l’ensemble du territoire régional. Martin Malvy, le président du Conseil régional souhaite lancer, lors de la prochaine commission permanente, un appel à projets pour faire de Midi-Pyrénées une Fab Région : « Il s’agira notamment d’accompagner des espaces de médiations numériques ou des établissements de l’enseignement supérieur pour l’acquisition d’équipement ou des travaux d’aménagement, mais aussi sur l’animation de ces lieux », a-t-il précisé.