ToulÉco Tarn

Publié le mardi 1er octobre 2019 à 16h26min par Emilie Gilmer

A Castres, IMS Networks pousse les murs en prévision de sa croissance

Créée à Castres en 1997, la société spécialisée dans le déploiement, l’infogérance et la sécurité d’infrastructures télécoms critiques, projette de doubler de taille à l’horizon 2022. Sa stratégie : renforcer sa présence sur le marché en pleine croissance de la cybersécurité.

D’après la dernière étude d’Accenture, le nombre de cyberattaques enregistrées par les entreprises a augmenté de 11 % en 2018 par rapport à 2017 et de 67 % par rapport à 2012. Un boom de la cybercriminalité qui représente une facture salée pour le monde économique. « Non seulement les attaques augmentent en nombre mais elles sont de plus en plus sophistiquées », précise Joachim de Galembert, récemment nommé secrétaire général d’IMS Networks. De quoi inciter les spécialistes du secteur à se mettre en ordre de bataille.

C’est le cas de la société tarnaise qui a créé, il y a un an, sa filiale Cyblex Technologies – dont une partie des salariés se situe sur le site du Causse à Castres – afin d’aider les entreprises à protéger leur système d’information. « L’objectif est de créer une plateforme collaborative basée à la fois sur l’intelligence collective (entreprises, laboratoires de recherche, développeurs) et sur l’intelligence artificielle qui permette aux entreprises de prévenir les attaques », indique le spécialiste.

1000 m2 de locaux supplémentaires

IMS Networks réalise aujourd’hui 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte parmi ses clients nombre de poids lourds (Thales, Pierre Fabre, Airbus, etc.). Mais l’investissement dans le secteur de la cybersécurité – qui ne représente actuellement que 10 à 15% de l’activité de l’entreprise – devrait lui permettre de booster davantage sa croissance, comme le prévoit son plan stratégique baptisé Next Step 2022.

« Notre ambition est de doubler le chiffre d’affaires d’ici trois ans », confie Joachim de Galembert, qui évoque par ailleurs la volonté d’IMS Networks de « faire de la croissance externe », via le rachat d’entreprise, et de « s’internationaliser, avec la création, très prochainement, d’une filiale au Bénélux ». 
Un changement d’envergure qui impose par ailleurs de pousser les murs. C’est pourquoi l’entreprise entreprendra d’ici la fin de l’année une extension de ses locaux de Castres, avec la construction de 1000 m2 supplémentaires, « afin d’accueillir une quarantaine de nouveaux salariés et de créer une vitrine de nos activités auprès des partenaires et des clients », conclut-il. Livraison programmée fin 2020.
Emilie Gilmer

Sur les photos : en haut : Le centre de supervision du réseau et de la sécurité à Castres. En bas : Joachim de Galembert, secrétaire général d’IMS Networks. Crédits : IMS Networks - DR